image par seconde TIRANA. Copyright : © Alexander Schellow / Films de Force Majeure / index.film

Tirana

Alexander Schellow


.
Vernissage: 20 février, 2013 à 18h

exposition du 21 février au 8 mars, 2013

mercredi, jeudi et vendredi, 12h00 - 18h00

50°49'19.50"N 4°21'25.53"E galerie de l’erg
.
rencontres au Wiels : 21 février, 2013 à 19h

Edi Rama et Anri Sala, conversation

Catherine Perret et Alexander Schellow, conversation

réservation: welcome@wiels.org

for english version, scroll down

La galerie de l’erg est heureuse de vous convier au vernissage de l’exposition personnelle d’Alexander Schellow, dédiée à la ville de Tirana.

L’exposition ouvre à la suite d’un workshop d’une semaine réalisé avec un groupe d'étudiants de l’erg, durant lequel les participants ont mené une réflexion sur le(s) statut(s) du document, confrontant leurs idées avec les potentialités spécifiques du cinéma d’animation.
Le processus artistique déployé dans l'œuvre de Schellow est basé sur la reconstruction de la mémoire par la pratique du dessin. Engagé dans différentes situations (en l'occurrence la complexité du tissu urbain et social de Tirana, Albanie), il les traverse et les expérimente, focalisant son regard sur les détails. Le temps du dessin vient ensuite. Quelques mois après l’expérience directe, de retour dans son studio, l'artiste explore ses souvenirs et commence une production de dessins – structures complexes et tachetées – se focalisant sur de véritables situations et des surfaces visuelles qu’il a rencontrées dans le passé.

.
Comme l’explique l’artiste : La pratique de la reconstruction accompagnée de manipulations ciblées devient un moyen de recherche permettant d’explorer et par conséquent de « documenter », à travers ses propres perceptions, les relations spatio-temporelles de personnes dans des contextes spécifiques et dans les espaces urbains.
En utilisant sa propre perception comme point de départ, chacun peut examiner et « documenter » de façon figurative les références spatio-temporelles concrètes des expériences corporelles et perceptives, à l’intérieur de contextes spécifiques.

.
L’exposition conçue pour la galerie de l’erg présente un ensemble de dessins, de films d’animation, de textes et autres matériaux en lien avec Tirana ; elle témoigne du travail en cours qu'Alexander Schellow poursuit sur cette ville.

.


.

.

Alexander Schellow, né à Hanovre en 1974, vit et travaille à Berlin. Ses séries de dessins, animations, films, textes, archives et performances ont été présentés dans de nombreuses institutions internationales, notamment au Kunstmuseum de Stuttgart, au Städtische Museen de Zwickau, à la KIT Kunsthalle de Düsseldorf, au Mousonturm, à la Sophiensæle (DE), au Storefront for Art and Architecture (US), à la 1ère biennale d’art contemporain de Thessalonique (GR), à Tabacalera (SP), au Museion (IT), au VitaKuben (SE), au CAT/MAK et au Tanzquartier de Vienne, à BRUT, au Steirischer Herbst (AU), à la T.I.C.A.B. – Tirana International Contemporary Art Biennale (AL), au DeApple Artcenter (NL), au KAAI / Sarma (BE), au Centre Georges Pompidou, à la 11e Biennale de Lyon, au Fresnoy (FR), à Substation (SG), au Center vor Recent Drawing (UK), au Musée National d'Art Contemporain de Bucarest, au National Museum of Contemporary Art (RO), au KINODVOR (SI) et à la Fundación Proa (AR).
.
Certaines sources de son travail ont été constituées en collaboration avec des scientifiques et artistes, dont la metteuse en scène Claudia Bosse (divers projets et theatercombinat), le chorégraphe Philipp Gehmacher (série “walk+talk”) ou encore le linguiste Klaus von Heusinger (“Souvenir et signification”, Université de Stuttgart). Depuis 2010, Schellow est Senior Fellow au Zukunftkolleg de l’Université de Constance.

.

50°49'19.50"N 4°21'25.53"E galerie de l’erg
rue du Page 87, 1050 Brussels
contact: eva.fabbris@erg.be
+32 25389829
http://galerie.erg.be/

.

.
.

Rencontres
.

Edi Rama et Anri Sala
.

Catherine Perret et Alexander Schellow
.

21 février 2013, 19h00

au Wiels


Conversation, Edi Rama et Anri Sala - 19h

Edi Rama a été l'un des principaux acteurs de la transformation des conditions de vie dans la capitale albanaise, Tirana, la faisant plus verte, assainissant ses cours d’eau, rendant l'espace public aux citoyens, mais également restaurant et repeignant en couleurs vives les façades délabrées des immeubles du centre-ville.
Ces changements sont liés de façon conséquente à la pratique artistique d'Anri Sala : ses films, installations et photographies explorent les frontières de l’histoire et de la géographie du point de vue de personnages marginaux, de protagonistes involontaires de drames collectifs.
Edi Rama et Anri Sala interrogeront les possibilités d'influer sur la perception d'un lieu, la vie dans la cité et la notion même de citoyen, en relation à leurs initiatives artistiques et urbanistiques.

.
Projection de OHNE TITEL (fragment) - 4'40'', d'Alexander Schellow
.
Conversation, Catherine Perret et Alexander Schellow: 20h
.
Comment font pour se souvenir ceux qui ne photographient pas ? demandait Chris Marker dans l’ouverture de Sans Soleil. Inversement : comment se souvenir à l’heure de l’industrialisation de la mémoire, industrialisation dont la photographie fut le premier outil ?
Entre ces deux questions, au-delà de l’aporie qu’elles dessinent, Alexander Schellow développe un art fondé sur la dynamique de la remémoration. Remémoration de la sensation dans une pratique performative du dessin. Remémoration des lieux dans le transfert de l’image immobile à l’image animée. Remémoration des temps et des histoires dans le processus de constitution des archives. Remémoration du souvenir dans le film. Chacune de ces pratiques pose la question de l’instant où le mouvement naît dans l’image, impliquant non seulement la remontée du passé dans le présent, mais la réécriture du passé par le présent. Son travail pose une des questions majeures de l’art d’aujourd’hui : comment faire des images un instrument d’exploration de la mémoire vivante et non du souvenir inerte le matériau d’images faussement vivantes ?

.
.

Catherine Perret est Professeure d’esthétique à l’Université Paris 8. Elle a été directrice de programme au Collège International de Philosophie de 1995 à 2001. Outre de nombreux articles théoriques et critiques sur l’art moderne et contemporain, elle a publié : Walter Benjamin sans destin, ed. La Différence, 1992; réédition, ed. La Lettre Volée, 2007: Marcel Duchamp, le manieur de gravité, CNDP, 1998; Les Porteurs d’ombre, mimésis et modernité, L’extrême contemporain, Belin, 2002 ; Olivier Mosset, la peinture même, Ides et Calendes, 2004 ; Incompatibles, une peinture sans qualités, Les Presses du réel, 2006 ; L’objet photographique (avec E.de Chassey), éditions du Mamco et Presses du réel, 2010.

.
Edi Rama est un politicien, artiste et publicitaire. Il est actuellement le président du parti socialiste d’Albanie. Il a été Maire de Tirana de 2000 à 2011. Avant d’entamer sa carrière politique, Edi Rama était professeur à l’académie des arts d’Albanie. Il fut Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de 1998 à 2000. Ses articles et analyses ont été publiés dans de nombreux quotidiens et magazines, tels que le Klan Magazine, les journaux albanais Shekulli et Koha Jonë, le New York Times, le Guardian, le Panorama, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, The Independent, parmi d'autres. Edi Rama a eu des expositions personnelles à Paris, Berlin, Sao Paolo, New York, Frankfurt et Tirana.

.
Anri Sala, né à Tirana, étudie la peinture à l’Académie Nationale des Arts de Tirana de 1992 à 1996 et reçoit un B.A. Il étudie la vidéo à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris de 1996 à 1998 et la réalisation au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains de Tourcoing de 1998 à 2000. Son œuvre a été exposée dans les principaux musées et expositions internationales, telles que la Biennale de Venise (en 2003 et en 2001 - premier prix jeune artiste), les Biennales de Sydney (2004), d’Istanbul (2003), de Sao Paulo et de Berlin (2002), de Tirana (2001), ainsi qu’à la Triennale de Yokohama (2001) et Manifesta 3 de Ljubljana (2000). Il représentera la France lors de la prochaine Biennale de Venise.

______________________________

Tirana

Alexander Schellow
.
opening: February 20th, 2013 at 6 pm

exhibition: 21 February-8 March, 2013

open from Wednesday to Friday, 12 – 6 pm

50°49'19.50"N 4°21'25.53"E galerie de l’erg
.
meetings at Wiels: February 21st, 2013 at 7pm

Edi Rama and Anri Sala in conversation

Catherine Perret and Alexander Schellow in conversation

booking :welcome@wiels.org

erg’s gallery is pleased to invite you at the the opening of the solo exhibition of Alexander Schellow, dedicated to the city of Tirana.

.
The show opens after a one-week workshop with erg’s students, during which the participants reflected on the possible(s) concept(s) of the status of the document, confronting their ideas with the specific potentialities of the animation cinema.
Alexander Schellow’s practice has its basis in reconstruction through drawings from memory. Engaging in different situations (in this case, the complex urban and social texture of Tirana, Albania), he walks and experiences them, focalising his gaze on details. The moment of drawing comes later; a few months after the direct experience, back in his studio, Schellow explores his memories, and starts to create complex, spotted drawing-structures – point for point, focusing on actual situations/visual surfaces he experienced in the past.

.
As in the artist’s words: The practice of reconstruction, sometimes complemented by a set of intentional manipulations (in the form of spatial interventions, for instance), can be used as a means of research, for example in urban environments. Using one’s own perception as a possible point of departure, one can examine and figuratively ‘document’ concrete spatial and temporal references of bodily and perceptive experiences within specific contexts.

.
The large installation presented at erg’s gallery features drawings, animation films, texts and other materials related to Tirana, and testifies the work in progress that Schellow is devoting to this city.


.

.

Alexander Schellow, born in Hannover in 1974, lives and works in Berlin. His series of drawings, animations, films, texts, archives and performances have been presented in several international institutions, such as : Kunstmuseum Stuttgart / Städtische Museen Zwickau / KIT Kunsthalle Düsseldorf / Mousonturm / Sophiensæle (DE) ; Storefront for Art and Architecture (US); 1st Thessaloniki Biennale of Contemporary Art (GR); Tabacalera (SP); Museion (IT); VitaKuben (SE); CAT/MAK Wien / Tanzquartier Wien / BRUT / Steirischer Herbst (AU); T.I.C.A.B. – Tirana International Contemporary Art Biennale (AL); DeApple Artcenter (NL); KAAI / Sarma (BE); Centre Georges Pompidou / 11th Lyon Biennial / Le Fresnoy (FR); Substation (SG); Center vor Recent Drawing (UK); Bucarest National Museum of Contemporary Art (RO); KINODVOR (SI); Fundación Proa (AR).?

.
An important source of Schellow’s work is the cooperation with scientists and artists; among them the theatre director Claudia Bosse (different projects, theatrecombinat), the choreographer (“walk+talk” series) and the linguist Klaus von Heusinger (“Souvenir et signification”, Stuttgart University).? Since 2010 Schellow is Senior Fellow at Zukunftkolleg of University Konstanz.

.

50°49'19.50"N 4°21'25.53"E galerie de l’erg
rue du Page 87, 1050 Brussels
contact: eva.fabbris@erg.be
+32 25389829
http://galerie.erg.be/

.


.
.

In Conversation
.

Edi Rama and Anri Sala
.

Catherine Perret and Alexander Schellow
.

February 21st, 2013 at 7pm

Wiels


Edi Rama and Anri Sala in conversation: 7pm

.
Edi Rama was the main political actor of the major transformation of life conditions in Tirana (Albania), turning it green, purifying its waterways, giving back public spaces to citizens; but also having the facades of the city centre restored and re-painted in bright colours, These changes are strongly intertwined with the artistic practice of Anri Sala; his films and photographs explore the borders of history and geography from the point of view of marginal characters, involuntary protagonists of collective dramas.
Edi Rama and Anri Sala question the possibilities of affecting the perception of a specific place, the life in a city and the notion itself of citizenship, in relation to such artistic and urbanistic interventions.

.
Screening: Alexander Schellow, OHNE TITEL (fragment) - 4'40''
.
Catherine Perret and Alexander Schellow in conversation: 8pm
.
How to memorize what we didn’t photograph? Asked Chris Marker at the beginning of Sans Soleil. Conversely: how to remember at the time of the industrialization of the memory, an industrialization where the photography was the first tool?
.
Between those two questions, beyond the aporia they draw, Alexander Schellow develops an art founded on the dynamic of recollection. Recollection of the feeling into a performative drawing practice. Recollection of places into the transfer of the unmoving image in the animated image. Recollection of times and stories in the process of archives’ constitution. Recollection of memory in the films. Each of these practices put the question of the moment where the movement borns inside the image, implicating not only the raising of the past in the present, but also the re-writing of the past by the present. His work asks one of the main questions in the art today: how to turn images into an instrument for exploring the living memory, and how not to turn inert memories into material of falsely living images?

.
.
Catherine Perret is Professor of aesthetics at Paris 8 University. She was director of programs at the Collège International de Philosophie from 1995 to 2001. In addition to several theoretical and critical articles on modern and contemporary art, she published: Walter Benjamin sans destin, ed. La Différence, 1992; new edition, ed. La Lettre Volée, 2007: Marcel Duchamp, le manieur de gravité, CNDP, 1998; Les Porteurs d’ombre, mimésis et modernité, L’extrême contemporain, Belin, 2002 ; Olivier Mosset, la peinture même, Ides et Calendes, 2004 ; Incompatibles, une peinture sans qualités, Les Presses du réel, 2006 ; L’objet photographique (with E.de Chassey), éditions du Mamco et Presses du réel, 2010.

.
Edi Rama is a politician, artist and publicist. He is currently the Chairman of the Socialist Party of Albania. He served as Mayor of Tirana for 11 years, from 2000 to 2011. Prior to his political career Edi Rama was a professor of Arts in the Albanian Academy of Arts. He also served as Minister of Culture, Youth and Sports from 1998 – 2000. His articles and analysis have appeared in several newspapers and magazines such as the largest circulation magazine, Klan Magazine, and the most important Albanian newspapers such as Shekulli and Koha Jonë. Furthermore, Mr. Rama has published in The New York Times, The Guardian, Panorama, Frankfurter Allgemeine Zeitung, the Independent and a number of other European and American outlets. Edi Rama had several personal painting exhibitions. Among them: Janos Gallery, New York (1993), Place de Mediatheque, France (1995), Palais Jalta, Frankfurt, (1997), Acud, Berlin, (1993), Sao Paolo, Brazil (1994) and National Gallery, Albania (1992) and Gallery XXI, Albania (1999).

.
Anri Sala is an artist born in Tirana. He studied painting at the National Academy of Arts in Tirana from 1992 to 1996, receiving a B.A.; video at the École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs in Paris from 1996 to 1998; and film directing at Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains in Tourcoing from 1998 to 2000. His work has been exhibited in some of the most important art museums and in major international exhibitions such as the Venice Biennial (2003 and 2001 when he won the first prize for young artist), and biennials in Sydney (2004), Istanbul (2003), Sao Paulo and Berlin (2002), Tirana (2001), Yokohama Triennale (2001) and Manifesta 3 in Ljubljana (2000). He will represent France in the next Venice Biennial.


vue d’ensemble de Tirana archive, 2011-12; mur de gauche :Scènes coupées de TIRANA, 2012; mur de droite : Fragments de la série STORYBOARD, depuis 2001


vue d’ensemble Tirana archive, 2011-12


Tirana archive, 2011-12, détail


de gauche à droite :Fragment d’animation de TIRANA archives, 2012; Tirana North trajectories, 2009 ; Collection de portails de TIRANA archive, 2009-2012


Collection de portails de TIRANA archive, 2009-2012


gauche à droite : Collection de portails de TIRANA archive, 2009-2012; Images par seconde de TIRANA, 2009-2012; Alexander Schellow, Fragment d’animation de TIRANA archives, 2012

Photos de Serge Verheylewegen

vues d’ensemble, workshop des étudiants de l’erg avec Alexander Schellow
Photos de Eva Fabbris