projection & discussion / jeudi 14.6.2012 à 18h30

ON SOCIAL METAMORPHOSIS de Luigi Coppola

et discussion entre l'auteur et Matteo Lucchetti

ON SOCIAL METAMORPHOSIS de Luigi Coppola

vidéo, 13:45 min. (2012)

Ce film, conçu pour le projet expositif Enacting Populism in its Mediæscape de Matteo Lucchetti, analyse l’aspect émancipateur des dynamiques populistes, autour de l’idée de la transformation des mythes à l’aune du climat populiste.

On social metamorphosis est né d’une collaboration entre Luigi Coppola et l’économiste et anthropologue belge Paul Jorion. A partir de la section « utopie réaliste » du célébre blog de Paul Jorion, ils ont travaillé sur un texte qui rassemble à la fois les propositions écrites par les internautes, qui ont participé collectivement à cette section, et des textes de Louis Antoine de Saint Just, John Maynard Keynes et Franklin Roosevelt. Luigi Coppola a ensuite mis en scène ce nouveau script sous la forme d’un chœur grec classique, de manière à articuler un parallélisme entre les demandes et les propositions formulées dans le texte et la voix d’un "peuple".

“La révolte peine à trouver la parole” remarque Luigi Coppola, qui suggère le masque comme outil symbolique de fédération et de protestation. Conçus par l’artiste avec des pages de journaux économiques, les masques ouvrent la bouche du peuple. Les visages de la métamorphose sociale ne se cachent pas, ils se reconnaissent au contraire les uns dans les autres : le masque leur procure la puissance de la multitude.

Luigi Coppola (1972) est un artiste italien, il vit et travaille à Bruxelles. Il travaille principalement dans le domaine de la performance. Sa recherche artistique se concentre sur les dynamiques relationnelles, mettant l’accent sur les aspects conceptuels de l’ordre dans les mécanismes sociaux.

Sa pratique artistique émane d’une combinaison de différentes expériences professionnelles et pédagogiques. Il a une double formation de scientifique (Ingénierie Environnementale, Doctorat en Analyse du Risque) et d’artiste (Arts Visuels et Performatifs).

Matteo Lucchetti (1984) est historien, critique d’art et commissaire d’exposition indépendant.

Après des études d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Florence, il a obtenu un Master d’arts visuels et études curatoriales à la NABA (Nuova Accademia di Belle Arti, Milan). En 2010, il était accueilli comme chercheur en résidence à BAK, Utrecht, où il collabore encore en tant que rédacteur au projet Former West. Ses projets curatoriaux incluent : Practicing Memory - in a time of an all-encompassing present (Cittadellarte - Fondazione Pistoletto, Biella, 2010 ; DEPO, Istanbul, 2012). Il est co-commissaire avec Judith Wielander du Visible project, initié par la Fondazione Pistoletto et la Fondazione Zegna.

L’exposition Enacting Populism in its Mediæscape (Paris, 18 février - 22 avril 2012) a été conçue par Matteo Lucchetti pendant sa résidence à Paris à la Kadist Art Foundation. Elle résulte d’une recherche sur les relations possibles entre des pratiques artistiques et une forme de populisme véhiculée par les médias qui dénote du climat politique européen actuel. Dans l’exposition qui se déroula durant les deux derniers mois de la campagne présidentielle française, l’espace ressemble à celui d’un bureau de parti politique lambda, devenant ainsi un environnement ambivalent dans lequel les œuvres peuvent à la fois être perçues comme appartenant au champ de l’art contemporain, ou comme des éléments relatifs à la préparation d’une campagne.

(Alterazioni Video, Heman Chong, Luigi Coppola, Danilo Correale, Foundland, Nicoline van Harskamp, Steve Lambert, Oliver Ressler, Jonas Staal, Société Réaliste, Anna Scalfi Eghenter, Superflex)

http://www.enactingpopulism.org/